Actualités

Devenir un spécialiste de l’audit en restauration

MT : Audit restaurant : Connaître le fonctionnement général d’un restaurant

MD : Audit restaurant : L’audit restaurant permet de mieux se pencher sur le fonctionnement d’un établissement de restauration pour mieux optimiser son activité !

Un audit qualité a pour but de contrôler la sécurité alimentaire, l’hygiène alimentaire ainsi que l’environnement des établissements de restauration. Qu’il s’agisse d’une table gastronomique, d’une restauration traditionnelle, d’une restauration collective, d’un bistrot, d’une restauration rapide, ou encore d’une restauration commerciale, un rapport d’audit est indispensable pour tous les métiers de bouche !

Les principales missions d’audit en restauration

Assurer le respect des bonnes pratiques d’hygiène

Quand un gérant du restaurant fait appel à un professionnel du contrôle de gestion, cela veut dire que son activité n’est pas au meilleur de sa forme. Un auditeur aura ainsi pour mission d’évaluer ce qui ne fonctionne pas dans le restaurant.

Il analysera d’abord ce qui a attrait au domaine culinaire :

  • Analyse de la carte et des menus ;
  • Traçabilité des produits frais et des denrées alimentaires ;
  • Vérification du respect des normes d’hygiène.

Veiller à la qualité du service via un contrôle interne

Les audits permettent aussi d’évaluer l’attention que le restaurateur porte à sa clientèle, l’accueil ainsi que la livraison des plats. L’audit restaurant apportera les actions correctrices nécessaires pour que l’organisation du restaurant soit excellente.

Le contrôleur se verra réaliser un audit dans les mois à venir, pour vérifier si les consignes sont bien respectées et pour évaluer une éventuelle non-conformité. Chez Prestachef, vous pouvez bénéficier d’un audit restaurant de qualité!

Les formations principales d’un auditeur interne

Il n’existe pas de formation spécialement dédiée pour les auditeurs. Ces professionnels sont avant tout des acteurs du secteur de la restauration, dont le recul les permet de trouver les solutions adaptées dans les cuisines.

Dans l’idéal, le responsable de l’audit restaurant doit avoir :

  • Un BTS en management de l’hôtellerie et la restauration ;
  • Une licence pro ou un bac pro en métiers de l’hôtellerie et la restauration ;
  • UN BTSA, en diplôme de 2nd ou 3ème cycle en agriculture et agro-alimentaire.

Il est aussi possible de devenir auditeur responsable de service (responsable qualité ou responsable de certification) auprès d’un organisme certificateur par la suite.

Quand effectuer un audit de restaurant ?

Que votre business marche ou qu’il montre certains signes de ralentissement, c’est sans aucun doute le moment propice pour entamer un processus d’audit. Grâce à cela, vous pouvez développer au plus vite votre secteur ou encore en améliorer la rentabilité :

  • Gagner du temps en production ;
  • Améliorer la qualité ;
  • Avoir plus de marges et de volumes de CA.

Un bon audit dans le domaine de la restauration, permettra de trouver des réponses face aux challenges auxquels vous êtes exposé. Il s’agit pour les professionnels de la restauration, de mettre en place un diagnostic approfondi et complet.

Le restaurateur peut ainsi créer de nouveaux concepts dans son restaurant, assurer une formation hygiène à ses équipes, ou encore reformuler sa carte de boissons et de plats.

L’importance d’un audit de la restauration

L’expérience repas met en exergue le moment que le client va passer à table, mais pas uniquement. Elle recense aussi les diverses perceptions qu’il pourra ressentir.

Son expérience débute ainsi au moment où il rentre dans le restaurant et où il repart. Il se concentre sur le plat préparé en lui-même et sur la qualité d’accueil.

Il faut ainsi installer un cadre propice permettant au client de se sentir à l’aise et bien accueilli.

L’optimisation passera par les divers process dans la cuisine :

  • La manière dont est effectuée les tâches de production et de service (achat des denrées alimentaires, répartition des tables, production en cuisine) ;
  • L’amélioration de la qualité, du prix de revient ou du temps de production.

Ces diverses méthodes permettront d’assurer la rentabilité du restaurant sur le plan financier et de faire des économies de temps.

2

Auteur

admin@vvivante.fr