Actualités

Les caractéristiques d’un emballage alimentaire écologique

MT : Emballage alimentaire écologique : Préserver l’environnement

MD : Emballage alimentaire écologique : Lors du choix d’un emballage, il faut réfléchir à son cycle de vie, de sa fabrication à sa fin de vie.

Les emballages plastiques sont l’un des pires ennemis de notre environnement. Il est partout, aussi bien dans nos foyers que dans les restaurants. Il emballe rapidement et simplifie le transport des denrées. Pourtant, il se dégrade très peu et il est à peine recyclé. Aussi, il est impossible de se passer des packagings. Ils ont une fonction logistique, et assurent l’hygiène et la conservation des produits. Mais quel choix faire ?

Les emballages écologiques et les enjeux du développement durable

L’emballage et le conditionnement écologique est un acteur à part entière du développement durable. Ce terme répond aux besoins actuels, sans pour autant nuire aux générations futures. Ce type d’emballage biodégradable se veut de réduire son impact environnemental et de mettre en priorité sa revalorisation que ce soit en termes de recyclage ou de compostage. Un emballage écologique doit :

  • Etre bénéfique, sans danger pour la santé et pour l’environnement ;
  • Répondre à tous les critères actuels en termes de coût et de performance ;
  • Utiliser les énergies renouvelables pour son transport et sa fabrication ;
  • Etre fabriqué à partir de matériaux naturels ;
  • Etre recyclable, biodégradable ou compostable.

Une large gamme de matériaux réutilisables et biodégradables

Un emballage alimentaire biodégradable peut être recyclé ou composté. Mais quelles sont les matériaux les plus prisés ?

Les emballages en carton

Il s’agit de l’un des emballages les plus écologiques. On l’apprécie notamment pour sa robustesse. Pouvant à simple, double ou triple paroi, le carton permet de transporter son repas facilement. En plus, il est biodégradable à 80%.

L’amidon de mais

Les emballages qui sont confectionnés avec de l’amidon de maïs, sont tout à fait biodégradables. Ils sont adaptés aux produits à usage restreint comme les plats à emporter par exemple. Qu’il s’agisse d’une barquette de frites, d’un pot de pâtes ou encore d’un bol de riz, il est apte au contact alimentaire et protègera le contenant tout au long de son transport.

Le plastique biodégradable

Pour les bouteilles d’eau, le plastique biodégradable est fortement sollicité. Se décomposant à la lumière du jour, c’est une excellente alternative aux bouteilles classiques. Il faut dire que le plastique traditionnel est le 3ème dérivé du pétrole qui est le plus transformé. Des millions de produits en plastiques sont utilisés tous les ans. Pourtant c’est une source non renouvelable et qui peine à se dégrader.

La bagasse

Il s’agit d’un matériau fibreux qui a une couleur ivoire naturelle. Quand la canne à sucre est broyée, il ne restera plus que cette matière. On l’utilise pour confectionner de la mousse de polystyrène par exemple. Ce type d’emballage alimentaire écologique est parfait pour les hamburgers ou les frites.

Distinction entre emballage alimentaire écologique et emballage alimentaire compostable

Grâce aux bactéries qui sont présentes dans l’environnement, l’emballage biodégradable peut se décomposer en moins de 6 mois, contre 3 mois pour le packaging alimentaire compostable. Il faut toutefois assurer le respect de certaines conditions en termes de température, de présence d’eau et d’oxygène. Le compost servira ensuite d’engrais pour les potagers ou les jardins.

C’est la norme EN 13432 qui va mettre en avant toutes les spécificités des emballages alimentaires biodégradables et compostables.

Les meilleures matières biodégradables pour la fabrication d’emballages

La majorité des matériaux qui sont biodégradables et écologiques, viennent de matières naturelles comme le bambou, le carton recyclé, le bois ou encore le palmier. Ces matériaux peuvent aussi provenir de déchets agricoles ayant été transformés comme c’est le cas de l’amidon de maïs ou de la fibre de canne, très appréciés pour fabriquer des emballages dans le secteur de la restauration rapide.

Enfin, on retrouvera certains végétaux servant à fabriquer des matériaux comme le PLA ou acide polylactique, se rapprochant fortement du plastique, mais étant plus écolo. Le papier et le carton permettent aussi de confectionner de la vaisselle jetable.

Auteur

admin@vvivante.fr